Nous y étions : Historic Auto 2020

Si la première édition d’Historic Auto avait fait grand bruit, en 2018, Historic Auto 2020 était tout simplement superbe ! A la hauteur des grands salons tels qu’Epoqu’auto ou Automédon, cet événement a tenu sa réputation de salon automobile régional incontournable de l’Ouest ! Ainsi du 29 février au 1er mars 2020, près de 300 voitures anciennes ont pris place dans les 12 400m² du Hall XXL du Parc des Expositions de la Beaujoire, à Nantes ! Ici, les organisateurs, Florian Bompas, Benoit Chenet et Charles Hervouet, ont réussi le dur challenge de proposer à un public de passionnés un éventail automobile incomparable. De la voiture d’avant-guerre aux youngtimers des années 1980, des sublimes carrosseries aux voitures sportives, des voitures populaires aux modèles rarissimes… il y en avait pour tous les goûts ! ABSOLUTELY CARS vous propose une immersion complète dans les allées d’un des plus beaux salons automobiles de France !

Historic Auto 2020 : une immersion au cœur du patrimoine automobile !

Le salon Historic Auto est une ode à la voiture ancienne et à la mobilité dans sa généralité. Le choix est très hétéroclite entre les automobiles, les motos, les vélomoteurs, les cyclomoteurs, les vélos, les tricycles, les micro-cars, les tracteurs, les caravanes, les utilitaires, les bus ou encore les véhicule militaire ! L’Historic Auto, c’est aussi près de 175 exposants dont 123 professionnels qui abordent de nombreuses thématiques autour de la voiture de collection comme la restauration et la vente, la mécanique et l’entretien autour de pièces, les services et produits, l’art…. ainsi que près de 57 associations et clubs !

En parallèle de la partie « stands », pas moins de 12 expositions étaient réparties dans le Hall XXL du Parc des Expositions de la Beaujoire, permettant de vivre une véritable épopée au cœur du patrimoine automobile ! Parmi celles qui ont su retenir notre attention, nous pouvons citer la magnifique rétrospective de la marque Bugatti, l’anniversaire d‘Alfa Roméo, l’incroyable collection « Bleu de France », la mise en lumière de De Dion-Bouton par le Club de Carquefou, le focus exceptionnel sur la marque Ferrari

Nos coups de cœur pour cette deuxième édition d’Historic Auto

Historic Auto : les voitures italiennes, stars sous les projecteurs !

Alfa Roméo, 110 ans de légende

Le célèbre constructeur milanais, Alfa Roméo, fête, en 2020, ses 110 ans ! Et nous pouvons dire que la fameuse marque italienne a mis les petits plats dans les grands avec un tout nouveau logo reprenant stylistiquement son histoire ! Entre sport et élégance, ce logo, signé Centro Stile Alfa Romeo, est riche en signification : le « petit » 1 et le « grand » 1 font référence à la transition entre le passé et le présent tandis que le zéro incluant le célèbre serpent ceint d’une couronne.

Mais à vrai dire, les visiteurs du salon Historic Auto se sont plutôt émerveillés sur les quelques modèles emblématiques des années 1950 aux années 1970 exposés. De quoi ravir les milliers de passionnés de la marque ! Et pour nous, de revenir sur l’histoire d’Alfa Roméo ! Fondée en 1906, Alfa Roméo, alors dénommée SAID (Società Anonima Italiana Darracqà Portello), était une filiale de Darracq. Hélas, la crise de 1909 freina brutalement à la production. En 1910, la filiale SAID fut vendue à des investisseurs lombards et elle fut rebaptisée « ALFA » (Anonima Lombarda Fabbrica Automobili). Fin 1915, la Banca Di Sconto qui détenait la majorité des actions d’ALFA, confia la gestion de la société à l’ingénieur napolitain, Nicola Romeo (1876-1938). En 1918, la firme de Nicola Romeo fut rebaptisée « Societa Anoma Ing Nicola Romeo e Co » et acquit l’usine de Portello. En 1920, Enzo Anselmo Ferrari (1898-1988) commença sa carrière chez ALFA comme pilote de course.  En 1921, une voiture arborait enfin le célèbre logo d’Alfa Roméo !

Retraçant cette aventure hors norme, l’exposition Alfa Roméo d’Historic Auto revient la magnifique épopée de la marque « au biscione ». En longeant ce stand, les modèles mythiques se succèdent à l’instar de l’Alfa Roméo Giulia, l’Alfa Roméo GTA, l’Alfa Roméo Giulietta et l’Alfa Roméo Montréal. Nous y avons aussi retrouvé quelques unes des voitures sportives de la marque : une Alfa Roméo Sprint, une Alfa Roméo Veloce et une Alfa Roméo GT.

La rétrospective Ferrari d’Historic Auto

Ferrari… Un nom qui nous amène à rêver ! Avec l’exposition Ferrari d’Historic Auto, nous quittons la Lombardie pour Maranello. Ici, règne en maître l’un des plus grands génies automobiles : Enzo Ferrari. Un incontournable des salons automobiles et cette deuxième édition d’Historic Auto ne fait pas exception ! Et le plateau est magnifique ! Il est facile d’y reconnaître les fameuses Ferrari 308GTB, Ferrari 328GTS, Ferrari 330GT et Ferrari 365. Parmi tous ces V12, nous avons particulièrement aimé la présence d’une sublime Dino 246 GT, modèle rendu mythique par la série des années 1980, « Amicalement Vôtre ».

Modèles rares : Maserati, dieu parmi les immortel

Dans les allées de l’Historic Auto 2020, deux modèles italiens ont retenu notre attention, deux voitures signées Maserati !

La première, une Maserati Ghibli I, fut dessinée par Giorgetto Giugiaro et présentée en 1966 au Salon de Turin. Véritable concurrente des Lamborghini Miura et Ferrari 365 Daytona, son bloc moteur est un V8 4.7 de 330ch, qui évoluera en un V8 4.9 de 335ch pour les versions Maserati Ghibli SS. Ce moteur intégralement en aluminium est accouplé à une boite mécanique 5 rapports ZF. Exportée aux Etats-Unis, elle proposera une boite automatique 3 rapports Borg-Wagner. Près de 1300 unités trouveront preneurs, entre 1966 et 1973, dont 125 cabriolet et 25 SS.

La seconde, une Maserati Shamal, est issue du coup de crayon de Marcelo Gandini. Rivale des Ferrari 348 et Porsche 928, le design est similaire de celui de la Maserati Biturbo. Les angles des passages de roues arrières ont été travaillées ainsi que la face avant du modèle avec ses doubles phares. Le coeur de la bête cache l’ultime moteur Maserati : un V8 3.2 développant 325ch associé à une boite de vitesse 6 rapports Getrag. Entre 1990 et 1996, seulement 369 exemplaires seront construits d’où une rareté toujours admirée si on en voit une.

La « French touch » au rendez-vous chez Historic Auto

L’exposition De Dion Bouton par le club de Carquefou

A l’occasion de cette deuxième édition d’Historic Auto, il était impossible de ne pas passer à côté d’un des plus grands constructeurs français, nantais de surcroît ! De Dion-Bouton !

Pour la petite histoire, cette marque précurseur dans l’automobile fut créée par le Marquis Jules-Albert de Dion, né à Nantes en 1856 et propriétaire du Château de Maubreuil à Carquefou. Il est entre autre le fondateur de l’Automobile Club de France et un important homme politique français. Il fondit la marque automobile De Dion-Bouton en 1883, à Puteaux, en région parisienne. Visionnaire, il commença par construire des tricyles à vapeur, avec la fameuse De Dion-Bouton La Marquise dotée de quatre places, de deux roues motrices et d’une puissance de 2ch pour un poids proche de la tonne. A noter que les roues arrières étaient directrices. Quand à la motorisation, le principe était simple : les 130 litres d’eau du réservoir s’évapore en passant par une chaudière (charbon et bois) pour alimenter deux moteurs placés sous le plancher. L’autonomie du véhicule atteint une distance maximale de 30km.

Le Marquis de Dion inventa, par la suite, le premier tracteur routier à semi-remorque. Premier constructeur à fabriquer entièrement ses voitures, De Dion-Bouton est aussi un fournisseur de moteurs pour plus de cinquante marques dont Delage ou encore Renault ! Il faut savoir qu’en 1900, De Dion-Bouton était le plus grand fabricant d’automobiles du monde avec près de 400 voitures produites et 3200 moteurs vendus !

Aujourd’hui, l’association de Dion et Bouton & Patrimoine continue à perpétrer l’histoire de De Dion-Bouton grâce à un lieu de mémoire, au Château de Maubreuil, qui ouvrira, en 2020. Mais en attendant de le découvrir, l’exposition De Dion-Bouton d’Historic Auto, organisé avec le club de Carquefou, a su séduire tous les passionnés de la marque en regroupant plusieurs modèles emblématiques mais aussi des documents officiels. Nous pouvions, notamment, y admirer une De Dion-Bouton Gregoire Type 70-4 de 1908 et une De Dion-Bouton Type Torpedo ID de 1919.

« Bleu de France », une exposition hommage aux voitures sportives françaises

Historic Auto 2020 a fait la part belle aux voitures sportives françaises avec cette exposition hommage reprenant haut les couleurs de la France ! Il faut savoir qu’au siècle dernier, chaque pays avait sa propre couleur : rouge pour l’Italie, jaune pour la Belgique, blanc pour l’Allemagne, vert pour le Royaume-Uni et bleu pour la France ! Réservée qu’aux voitures de courses, cette magnifique couleur était arborée aussi bien par les Bugatti que par les Renault et autre Talbot et Delahaye ! Elle fut démocratisée, dans les années 1960, par la célèbre Renault R8 Gordini et perdit progressivement tout son sens… Avec cette exposition riche en couleur, le « bleu de France » reprend sa place avec 7 exemplaires, un pour chaque décennie passée !

Et pour commencer cette rétrospective, nous avons choisi la plus populaire de toutes : la Renault 4CH, véritable madeleine de Proust et premier véhicule populaire d’après guerre. Avec son petit gabarit, elle était proposée à un prix attractif, avec une faible puissance fiscale et une habitabilité pour quatre personnes et valises ! Véritable succès commercial, elle se vendit à plus de 1 100 000 unités entre 1947 et 1961 !

A côté, se tenait la mythique Renault R8 Gordini et les Alpine A110 et Alpine A310.

La Renault R8 Gordini est dotée de l’ultime motorisation en position arrière de la marque au losange. Il s’agit de la première sportive accessible au plus grand nombre avec une riche carrière en compétition notamment en rallye. Facilement identifiable par ses doubles projecteurs avant et ses deux bandes blanches sur la carrosserie, elle fut le compagnon idéal des pilotes Jean Ragnotti, Jean-Pierre Jabouille, Bernard Darniche,… Elle fut vendue à plus de 11 600 unités.

Symbole de sportivité à la française, la marque Alpine est un incontournable de la compétition française ! Historic Auto 2020 a exposé un exemplaire exceptionnel d’Alpine A110, voiture conçue et développée par Jean Rédélé, de 1962 à 1977. Parmi son palmarès, on compte la première place du championnat du monde des rallyes en 1971 et 1973. En parallèle, un autre modèle a été commercialisé : l’Alpine A310. Elle correspond à une version plus routière. Elles étaient accompagnées par une Alpine A110 S de 2020, symbole absolue de la renaissance de cette marque.

Dans la section « année 1980 et 1990 », nous retrouvons les fameuses citadines sportives avec la Peugeot 205 GTI, la Renault Clio et la Renault Williams. Le caractère sportif se révèle au travers d’une carrosserie préparée, d’une décoration spécifique, d’une motorisation optimisée et d’un poids inférieur à une tonne.

Pour terminer cette partie « Bleu de France », nous ne pouvions que conclure que par Michel Hommell, un artisan automobile reconnu dans le milieu par l’ouverture du Manoir de l’Automobile dans les années 2000. Fondateur du Magazine « Echappement » et collectionneur de voitures de collection dans l’âme, il a imaginé cette voiture au style original qui reprend les caractéristiques des sportives des années 1960. Ce modèle dénommé Hommell RS2 est purement tourné vers la course. Armée du moteur de la Peugeot 306 S16, elle s’est illustrée en sport mécanique avec Danielson Engineering et Magneti Marelli.

Mention spéciale à Bugatti lors d’Historic Auto 2020

Qu’est-ce que serait un salon sans sa Bugatti ? Il faut dire qu’elles ne laissent point indifférente ! Et nous ne pouvons que souligner qu’elles étaient présentes en abondance lors de cette deuxième édition d’Historic Auto ! Pour les 110 ans de Bugatti, les choses ont été vu en grand avec un nombre impressionnant de véhicules de la période d’Entre-Deux guerres. Au programme, il était possible d’admirer une Bugatti Brescia de 1928, une Bugatti Type 37 A de 1929, une Bugatti Type 44 de 1928, une Bugatti Type 43A de 1930, ainsi que deux exemplaires de Bugatti Type 57 de 1934 et 1937.

Cette rétrospective sur la marque Bugatti avait même son exemple de Bugatti EB110, symbole de la renaissance de la marque en 1989, suite au lancement de Bugatti Automobili SpA. Sa conception repose sur un esprit GT dans un corps de supercars. Lancé en 1992, la Bugatti EB110 offre des performances uniques avec son V12 3.5 (et 4 turbo) délivrant 560ch en mode 4 roues motrices. Elle fut déclinée en « Super Sport », la version Bugatti EB110 SS offrant 43 ch supplémentaires, soit 603ch et une sportivité plus qu’optimisée. Les chiffres parlent d’eux-mêmes avec la barre des 100km/h abattue en 3.2 secondes et une vitesse max de 330km/h ! Cette voiture s’illustra autant sur route que sur circuit; mais l’aventure sera de courte dure avec seulement 126 unités écoulées dont 31 en version « SS » en l’espace de qautre ans.

Coup d’œil sur le parking d’Historic Auto

Le spectacle ne s’arrête pas aux allées du salon Historic Auto 2020 ! Il continue aussi sur le parking du salon où de nombreux collectionneurs sont venus avec leurs belles voitures de collection. Comme il est beau de constater que l’engouement et la passion des voitures anciennes sont toujours aussi présents ! Toutes les nationalités se côtoient sans distinction de taille, de puissance ou de style. Chacun partage le même goût pour l’automobile ! Certains nous ramènent même directement en enfance à l’image de la Volkswagen Coccinelle, alias « Choupette » et de la Delorean DMC-12 du film « Retour vers le Futur« .

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS
Crédit Photos : Olivier M92

Cet article vous a plu ? Retrouvez un autre article à lire ici : Les coups de cœur « Rétromobile 2020 » de la rédaction


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s