Nous y étions : La Traversée de Paris Hivernale 2021

En matière d’automobile, l’année 2021 a débuté timidement, mais de la plus belle des façons avec la 21ème Traversée de Paris en Véhicules d’époque. Après quelques semaines de suspense, une date décalée et un changement de roadbook du dernier instant, cet événement tant attendu a été maintenu contre vents et marées, dans cette période qui touche sévèrement rallyes, rassemblements ou autres salons. Il fut donc très plaisant de voir que les collectionneurs et amoureux de voitures de collection étaient bien au rendez-vous, tôt le matin du dimanche 31 janvier 2021, sur le Parvis du Château de Vincennes ! Près de 714 véhicules dont 580 autos, 89 motos, 41 vélos, 3 bus et 1 tracteur ont répondu présents, soit presque aussi bien que l’édition précédente en 2020 ! Il faut dire que tout le monde en avait besoin et que cette Traversée de Paris Hivernale 2021 fut un véritable remède contre la grisaille du moment grâce à l’organisation bien ficelée de Vincennes en Anciennes ! Ouvrant ainsi le calendrier événementiel automobile, ABSOLUTELY CARS vous propose de découvrir les moments forts de cette Traversée de Paris Hivernale 2021 qui a réuni, l’instant d’une matinée, l’ensemble des générations présentes autour d’une passion : la sauvegarde du patrimoine automobile !

Vincennes comme point de départ de la Traversée de Paris Hivernale 2021

La 21ème Traversée de Paris en Véhicules d’époque n’a pas échappé aux traditions avec, comme top départ, le Parvis Sud du Château de Vincennes. Le petit jour commençait à peine à se lever quand les premiers participants sont arrivés. Mais cette édition 2021 de la Traversée de Paris Hivernale sera des plus spéciales. En effet, pas de petit-déjeuner, ni de café et encore moins d’exposition tandis que les mesures sanitaires, le port du masque et les gestes barrières sont de rigueur. Ainsi la distribution de la plaque et du roadbook par l’équipe de Vincennes en Ancienne s’est fait directement à travers la vitre des véhicules, entre 8h et 8h30, à l’instar d’un drive express ! Toutefois, nous ne pouvons que constater que l’engouement est sans faille ainsi que le sourire des participants, fin prêts pour se lancer sur le parcours de 20km dessiné dans les rues de Paris.

Le temps que tout le monde récupère son sac « participants », les passants pouvaient admirer les différents voitures qui arrivaient petit à petit. Ici, comme chaque année, le panel des véhicules de différentes époques et de diverses nationalités est fortement représenté allant des années 1920 aux youngtimers ! Simca Aronde, Austin Healey, Alfa Romeo, BMW, Bugatti, Citroën, Fiat, Ford, Jaguar, Lancia, Lincoln, Mercedes-Benz, Morgan, Porsche, Renault, Rolls-Royce, Royal Enfield, Innocenti, Talbot-Lago, Triumph, Volkswagen, Alpine… il y en a pour tous les goûts et pour tous les plaisirs !

Comme chacune de nos Traversées de Paris depuis le lancement du blog, notre équipe a rejoint des collectionneurs-passionnés pour vivre, avec eux, cet événement hors-normes ! Et cette fois-ci, nous avons l’opportunité de réaliser la Traversée de Paris Hivernale 2021 à bord d’une Citroën Traction de 1953 et une Mini Sealine de 1994 ! Nous avons également eu la chance de renconter certaines des voitures que nous avons interviewées ou rencontrées lors de précédents événements comme Pascal et sa Peugeot 304 cabriolet, Michel et sa Citroën 2CV et Rudolph avec sa Volkswagen Karmann Ghia Type 34, modèle qui fête son anniversaire cette année ! Malgré la grisaille et les quelques gouttes de pluie intermittentes, l’ambiance si caractéristique de la Traversée de Paris promet d’être au rendez-vous ! Mais il est grand temps de se lancer sur le parcours en longeant l’Avenue Daumesnil avant de rejoindre Montmartre en passant par la célèbre Place de la Bastille !

La montée de Montmartre : du Moulin Rouge au Sacré-Cœur

La montée de la butte de Montmartre est un incontournable de la Traversée de Paris Hivernale ! L’ascension s’est faite dans la bonne humeur, après avoir laissé, derrière nous, la Place de la République et les Grands Boulevards ! Nous nous arrêtons, en passant devant le célèbre Moulin Rouge, hélas temporairement fermé. Le temps d’une photo seulement, car la montre indique 10h30 et nous invite à hausser le rythme pour gravir la pente de Montmartre ! A noter que tout le long du chemin, les voitures sont accueillies avec grande joie par les passants qui n’hésitent pas à les photographier ou à les filmer. Quel plaisir de voir ce père qui explique à son très jeune fils quels modèles passent ! Comme quoi, tout n’est pas perdu et la passion de l’automobile reste bien intact malgré le matraquage autophobe qu’elle subit par l’actualité politique.

Au sommet de la butte, juste en-dessous de la Basilique du Sacré-Cœur et son grand escalier, les collectionneurs font une petite halte pour refroidir les mécaniques tandis que la foule se mêle aux propriétaires, heureux de présenter leurs véhicules. L’esprit de la Traversée de Paris est présente et la bonne humeur, générale ! Il faut dire que nous ne pouvions pas rêver d’un meilleur emplacement pour immortaliser la situation ! Chacun en profite pour faire son petit tour et admirer les voitures voisines tandis que les Alfa Roméo GTV ou Sprint côtoient les Citroën DS, les Ford Pick-up, les MG B, une Innocenti Mini, une Morgan 3-wheelers ou encore une Porsche 911/928,… Il y a même une poignée de vélo-moteurs et même des cyclistes de la Traversée de Paris Hivernale 2021 ! Et quand tout ce petit monde reprend la suite du parcours, sous les yeux des passants et des curieux, ces derniers immortalisent l’instant et saluent les équipages par des pouces en l’air !

La Concorde, la place des irréductibles

A cause de la situation actuelle, la Place de la Concorde, incontournable parmi les incontournables, ne faisait pas partie du roadbook de la 21ème Traversée de Paris en Véhicules d’époque. En effet, aucune pause, ni stationnement n’étaient permis afin d’éviter un rassemblement trop important. Que nenni ! De nombreux participants et « non-participants » ont préféré court-circuiter le Trocadéro et la Tour Eiffel pour se retrouver sur la plus belle place de Paris, après avoir pris la Place de l’Etoile avec son Arc de Triomphe ! Telles des stars de la route (ou de la libération), le cortège a descendu l’Avenue des Champs Elysées. Quel plaisir de circuler sur la plus belle avenue du monde… malencontreusement désertée et aux boutiques fermées… Soit, l’engouement a diminué par rapports aux heures de pointes, entre 10h-11h, mais beaucoup de propriétaires sont encore bien présents. A peine garés sur la grande place, nous ne pouvons qu’admirer cette vision de l’automobile dans toute sa diversité que seuls les événements de cette dimension peuvent nous offrir ! A noter qu’en faisant le tour de l’Obélisque, nous pouvions noter la prédominance des voitures américaines, accompagnées par nos chères Européennes à l’image des BMW Série 3 E30, Fiat 600, Mercedes SL, Peugeot 205 GTI, Vanden Plas Princess, Volkswagen Golf… Certains modèles sont extrêmement rares à l’instar de cette BMW Isetta, la Messerschmitt KR200, la Peel Trident ou encore la SEAT 1200.

Passage obligé aux Invalides pour la Traversée de Paris 2021

Sur le coup de 12h00, il est temps de reprendre le parcours. Nous retrouvons le tracé initial sur l’autre rive et l’Esplanade des Invalides. Bien qu’au programme du roadbook de la 21ème Traversée de Paris en Véhicules d’époque, l’arrêt sur le rond-point des Invalides n’est pas, lui aussi, permis. Mais la tentation était trop forte et bien que notre arrivée fusse tardive, il y avait foule sur la Place des Invalides ! Ici, comme une dernière communion, se sont retrouvés un ensemble de véhicules symbolisant toutes les époques de l’automobile ! Entre les modèles d’avant-guerre, les vintages et les youngtimers, les propriétaires discutent entre eux et en profitent pour prolonger l’instant avec un petit apéro ou même un pique-nique ! Nous, nous en avons profité pour continuer à admirer toutes ces belles carrosseries !

Les plus courageux ont repris leur chemin pour terminer leur parcours jusqu’à la Place de la Nation pour boucler la boucle, mais la plupart des participants se sont éparpillés bien avant. De notre côté, nous nous sommes retrouvés sur la Place Vauban pour quelques dernières photos ! Sur le chemin du retour, nous décidons de passer devant le Palais de l’Elysée avec la Citroën Traction de 1953 qui nous accompagnait tout le long de ce voyage. Un petit clin d’œil au Général de Gaulle et à ses versions spéciales ! L’effet sur les autorités est immédiat : sourires, pouces en l’air et photos. Comme quoi, cette 21ème Traversée de Paris en Véhicules d’époque était le parfait remède contre la morosité ambiante, apportant le vent de fraîcheur dont nous avons tous besoin !

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS 
Crédit Photos : ABSOLUTELY CARS

Cet article vous a plu ? Retrouvez notre article sur l’édition précédente à lire ici : La Traversée de Paris Hivernale 2020


Une réflexion sur “Nous y étions : La Traversée de Paris Hivernale 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s